25 juin 2017

Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir.
Confucius, philosophe chinois
Accueil < In ze Bible < Nicodème, c...ut renaître < Nicodème, un passeur
Document Actions

Nicodème, un passeur

by Geneviève Pasquier ,  le 08/03/2007

Nicodème, cet homme étonnement proche de nous aujourd'hui qui discute avec Jésus comme nous pourrions le faire.

Il traverse l’Evangile de Jean, du début à la fin. Il est un des premiers à questionner Jésus (Jean 3, 1-36) et, il est là au moment de l’embaumement du corps de Jésus après la crucifixion. (Jean 19, 39)

Qui est-il?
Nicodème est un savant juif, un docteur de la loi, un maître en Israël qui connaît parfaitement les Écritures et les enseigne. Sa science n’a pas étouffé son désir de progresser. Il est sans doute estimé. Pourtant sa science semble bien mince à Jésus qui l'interpelle ainsi:”Tu es Maître en Israël, et ces choses-là, tu ne les saisis pas?”.
Nicodème apparaît seulement dans l'Évangile de Jean à trois reprises:
  • il va voir Jésus à la nuit tombée (Jean 3, 1-21)
  • Il prend la défense de Jésus malmené par les pharisiens lors de la fête des Cabanes à Jérusalem (Jean 7, 50-51);
  • Il est présent lors de la mise au tombeau : il amène un mélange de myrrhe et d'aloès (Jean 19,39).
Au début de l’ évangile de Jean, Nicodème semble bien maladroit. Puis, au fur et à mesure, il est sûr de lui, affirme sa foi et devient un fidèle disciple du Christ.
Ce qui est curieux dans cet évangile, c'est qu'on ne sait pas d'où vient Nicodème et comment il repart. Et, à la fin, il n'y a pas de «morale» ou de conclusion comme on les lit dans l'Évangile, du genre «Ta foi t'a sauvé».

Pourquoi choisit-il de parler avec Jésus la nuit?
Pourquoi vient-il rencontrer Jésus la nuit? À mon avis, il a tout simplement eu peur du qu'en-dira-t-on. Lui un savant, aller poser des questions à Jésus cela ne fait pas très pro! Alors, il préfère se faire discret.
Qu’est-ce qui le pousse à le rencontrer? Il a sans doute été impressionné par les miracles que Jésus a faits et il a envie d’en savoir plus sur cet homme. Il a dû en discuter avec ses collègues du Sanhédrin, qui sont divisés à son sujet. Alors, il veut en avoir le coeur net et se décide à aller l’interroger : qui est-il et Dieu est-il avec lui ?
Il lui pose trois questions:
  • "Rabbi, nous le savons, tu viens de la part de Dieu comme un Maître : personne ne peut faire les signes que tu fais, si Dieu n'est pas avec lui." En d’autres termes : tu es sûr d’avoir Dieu avec toi?
  • "Comment un homme peut-il naître, étant vieux ? Peut-il une seconde fois entrer dans le sein de sa mère et naître ? "
  • "Comment cela peut-il se faire ?" 
Nicodème a une logique qui ressemble un peu à la nôtre : des signes accomplis par Jésus le poussent vers lui pour les vérifier et voir si cela vaut le coup de le suivre.
 
Naître de nouveau
Nicodème est plein de bon sens : est-ce bien crédible de naître une seconde fois? Il me rappelle un peu Marie, vous savez quand l’ange Gabriel lui annonce qu’elle sera la mère de Dieu et qu’elle s’interroge.
Le cheminement de Nicodème pour accepter l’idée d’une autre naissance sera plus long que celui de Marie. Elle répond «oui» rapidement. Nicodème accompagne Jésus jusqu’au tombeau avant de se décider. Il rencontre Jésus de nuit, il a vu une lueur dans cette nuit. Il avance vers la lumière.
 
Histoire d’une incompréhension
En fait, c’est l’histoire d’une incompréhension : Jésus parle de "naître d'en-haut" et Nicodème comprend "renaître". Ils ne sont pas sur la même longueur d’ondes : Jésus propose un renouvellement intérieur et Nicodème veut en savoir plus. Pourquoi cette incompréhension? Parce que Nicodème a vécu et acquis de l’expérience qui lui fait dire que la proposition de Jésus n’est pas très logique, mais secrètement, peut-être il veut renaître et cela prend du temps.!
L’attitude de Nicodème n’est-elle pas un peu la nôtre? Ne sommes-nous pas «encombrés» par un savoir qui nous empêche de bousculer nos logiques et nos habitudes ?
 

 Nicodème ou la naissance symbolique
Posté par GhisCaroNICOD le 11/06/2009 16:33

Dans la vie de l'être humain, il y a deux naissances : la naissances biologique qui fait qu'on vient au monde et puis il y a une naissance symbolique qui fait que chaque être humain nait à lui-même et donne un sens à sa vie. La question de Nicodème, bien que posée maladroitement est une question essentielle et fondamentale de la présence de l'être humain sur terre. Quand Nicodème parle de renaître il faut plutôt l'entendre comme naître à un nouveau sens pour soi et pour les autres. j'aime bien la dernière phrase de Histoire d'une incompréhension parce que c'est tout à fait çà ! c'est vrai que nous sommes encombrés par nos logiques et nos habitudes qui nous sont transmises par la famille, les éducateurs et justement, pour naître symboliquement, il faut faire le ménage. Ne pas tout jeter, mais questionner, faire le tri, apprendre à se connaître (co-naître : naître avec), s'apprivoiser. La nuit c'est la nuit dans laquelle est Nicodème. Une nuit qui précède un jour nouveau, un jour de naissances symbolique.

 Nicodème
Posté par charlottep le 15/03/2007 14:02

je le trouve plutôt sympa : au moins il se pose des questions et n'avale pas tout sans réfléchir

Votre point de vue

Vous pouvez donner votre avis en remplissant le formulaire ci-dessous. Pour voir quelle apparence aura votre message avant de le valider, cliquez sur "Affichez un aperçu".

Vous n'avez pas ouvert de session. Vous devez saisir votre nom d'utilisateur et votre mot de passe ci-dessous. Si vous ne le faites pas, votre commentaire ne sera pas déposé.



(Required)
(Required)
 
Qui sommes-nous ? | Contacts | Mentions légales | | | >> Log in