23 septembre 2017

Oeil pour oeil, et le monde sera aveugle.
Gandhi (1869-1948)
Accueil < In ze Bible < Pierre, le c...des apôtres < Simon, du bois dont on fait… la pierre !
Document Actions

Simon, du bois dont on fait… la pierre !

by Jacques Nieuviarts ,  le 05/07/2006

Comment Pierre simple pêcheur est devenu pêcheur d’hommes ? Pierre, c’est l’homme qui renia par trois fois le Christ et qui, dans l’imagerie populaire… détient les clefs du paradis.

Mains calleuses et stature de paysan de la mer

Du même bois que nous, Pierre, le pêcheur de Galilée devenu pêcheur d’hommes ! Devenu même le premier de la longue liste de ceux que l’on nomme, justement, «successeurs de Pierre», à Rome.
Mais qui est-il donc, ce barbu aux cheveux bruns que représentent tant d’icônes et peintures anciennes, ce solide gaillard au tempérament fort et pourtant capable de renier le maître qui a emporté sa vie, tant il en était aimanté. Suiveur de Jésus ! Apôtre aux mains calleuses et à la fidélité finalement totale, puisqu’il donna sa vie, martyre sous les terribles persécutions de Néron, vers l’an 65 de notre ère.

Galiléen !

La carte d’identité est simple, très simple : Pierre, pêcheur à Capharnaüm, au bord du lac de Tibériade, devenu pêcheur d’hommes, sur la parole de Jésus lui disant d’aller en eau profonde. Le reste, c’est le don d’une vie, qui aurait pu être la nôtre.
Pensez donc, Galiléen, reconnu à son accent par la servante du grand prêtre à Jérusalem, quand Jésus est livré et comparaît, devant le Sanhédrin puis devant Pilate, avant de mourir crucifié, il faisait partie des plus proches de Jésus. Oui, on peut le dire ainsi, Jésus était son ami. Pourquoi l’a-t-il renié à en pleurer ?
Dur justement de voir partir un ami, et plus même qu’un ami, de façon aussi terrible, emporté par une cohorte d’hommes à gages. Pierre lui avait donné sa vie, quittant tout, filets, barque et le reste, pour le suivre, sur un regard, une parole. Il était marié, puisque l’un des premiers gestes de Jésus selon l’évangile de Marc, fut de guérir la belle-mère de Simon Pierre. Mais on n’en saura pas plus. Car l’évangile est aimanté par la personne de Jésus. Pierre ? Disciple, devenu apôtre jusqu’à donner sa propre vie.
C’est ça la foi, chevillée à un homme noueux et entier comme Pierre. C’est ça l’évangile. Et c’est à ce rythme qu’il prend feu aux êtres qu’il touche.

Tempérament vif et prompt à parler

On sait en fait peu de choses de Pierre, qui est pourtant l’apôtre le plus souvent nommé dans le Nouveau Testament : près de 155 fois ! Les tableaux qu’en brossent les évangiles sont sans complaisance, ce qui est rassurant pour nous. Ce n’est pas un extra-terrestre. Il est du même bois que nous. Marc, appelé par la tradition ancienne «compagnon de Pierre», reçut probablement ce qui devint son évangile, de la bouche de Pierre. Est-ce pour cela que le portrait qu’il en brosse cache peu ses défauts et ses failles ? On peut le penser. Pierre avait bonne mémoire des événements dans lesquels il avait été sculpté apôtre !
Tempérament vif, prompt à parler. Capable de dire à Jésus « Tu es le Christ » et à ne pas écouter l’instant d’après, ce que Jésus lui répond, annonçant sa Passion et sa mort sur la croix. Il entend bien même reprendre les choses en mains lui-même, mais Jésus lui dit «passe derrière moi, Satan». Derrière, c’est la place du disciple. Pierre doit apprendre encore, beaucoup. Pour prendre des idées de Dieu alors qu’il a des idées d’homme très, trop ancrées !

L’homme qui renia !

Il renie par trois fois le maître, le soir où Jésus est arrêté par la cohorte des hommes de main des grands prêtres. La peur au ventre ! A distance. Mais ici il faut suivre l’évangile de Luc, plein de compassion pour lui : Jésus a prié pour lui, pour qu’une fois revenu, il fortifie ses frères (Luc 22, 31-34). Et il n’a pas fini de renier, que Jésus est emmené chez Pilate. Il croise le regard de Pierre, qui fond en larmes. Ces larmes, c’est le pardon qui le touche au plus profond dans le regard de Jésus. Pierre qui, comme nous parfois, a touché le fond !
Jean montre Pierre à la résurrection. Il court plus lourdement que Jean, plus jeune il est vrai. Mais Jean laisse entrer Pierre le premier au tombeau. Il est le premier des apôtres. Et au final de son évangile, Jean montre Jésus lui demandant trois fois s’il l’aime. La question lui brûle et il en est peiné. Pierre fait alors le chemin inverse du reniement. Désormais il est pour le Christ, à la vie à la mort.
C’est lui qui sort du Cénacle au jour de Pentecôte (Actes 2) et parle au nom de tous, pour dire la Bonne nouvelle de Jésus ressuscité. Il ira en prison, fois sur fois, nous disent les Actes des Apôtres. Cette fois-ci, il est apôtre pour toujours. Il a jeté dans la balance tout son poids de pêcheur noueux devenu pêcheur d’hommes.
Le Nouveau Testament compte deux lettres qui portent son nom. Façon de dire que dans la première Eglise, on se réclame de lui. Les clés du Royaume apparaîtront dans les représentations en souvenir de sa profession de foi telle que Matthieu la rapporte en son chapitre 16, très solennelle et Jésus lui confie les clés du Royaume et du pardon.

Pilier de l’Eglise !

Les quatre portraits de Pierre rapportés par les quatre évangiles convergent : le Galiléen à l’accent fort, parfois encombré de ses doutes, est passé au Christ pour toujours. Premier des apôtres parce que Jésus lui a confié cette charge, il est avec Paul le missionnaire de partout, pilier de l’Eglise. Notre foi tient quelque chose de très fort de la sienne.

 

 vocation
Posté par vincentf le 22/06/2006 13:34

Comment savoir si j'ai une vocation,

 re : vocation
Posté par charlottep le 05/07/2006 17:08

Qu'est-ce qui te passionne dans la vie?

 Merci et avec toi
Posté par lepercqm le 23/06/2006 22:07

Je ne suis que un des cousins de ta mère.

De tout coeur avec toi.

Des amis de Saint Germain m'ont dit lle plus grand bien de toi

Michel

Votre point de vue

Vous pouvez donner votre avis en remplissant le formulaire ci-dessous. Pour voir quelle apparence aura votre message avant de le valider, cliquez sur "Affichez un aperçu".

Vous n'avez pas ouvert de session. Vous devez saisir votre nom d'utilisateur et votre mot de passe ci-dessous. Si vous ne le faites pas, votre commentaire ne sera pas déposé.



(Required)
(Required)
 
Qui sommes-nous ? | Contacts | Mentions légales | | | >> Log in