27 juin 2017

Celui qui ne peut plus écouter son frère finit par ne plus pouvoir écouter Dieu lui-même.
Dietrich Bonhoeffer, théologien protestant allemand, victime du nazisme
Accueil < J'y crois, J'y crois pas < L'Église, ...oi ça sert? < Ce que vous en dites
Document Actions

Ce que vous en dites

by Geneviève Pasquier ,  le 21/06/2006

Je ressens la présence de Dieu dans tous les événements heureux ou graves. La prière m'est nécessaire. Mais l'Eglise me pèse. Je m'ennuie à la messe et je n'y rencontre pas Dieu. Alors à quoi ça sert ? (Antoine)

Pour moi, l'église est un ensemble de pierres formant une église (ou un ensemble de membres formant un même corps). Je suis une de ces pierres, et j'ai besoin d'être taillée afin d'être d'être pleinement au service de Dieu. Dieu change les cœurs, j'ai besoin d'être changée. (Nadia)

J’ai été croyant jusqu'à aujourd'hui. Depuis peu, je cherche à me débarrasser de ma foi, car je me suis rendu compte qu'elle m'empêchait de vivre. Je trouve l'Eglise catholique trop moralisatrice. Les catholiques jugent trop ce qui est bon ou pas, et personnellement je suis dégoûté de mon expérience chrétienne. (Maxime)

Je passe la semaine le plus souvent avec des non chrétiens. Le dimanche, j'ai donc besoin d’avoir un entourage chrétien, pour prier, partager et échanger. Les chrétiens, c'est ma famille, c'est la famille de Dieu. J'ai besoin d'une famille. (Marie)

Et vous quelle est votre perception de l'Église? Racontez.

 

 re
Posté par tanguy le 21/06/2006 15:50

je croi ke l utilité de l église est de faire un garde fou pour éviter les déviances,comme par exemple certains imams intégristes détériorent le visage de l'islam en prechant la guerre, ou comme certaines églises évangéliques par manque de cadre deviennent des sectes. mais il ne faut pas en vouloir à dieu si les gardes fous posés par son église sont trop étroits! ce n est pas l 'église, ni dieu qui sont moralisateurs, mais certains de ses membres. que la faute de l'ouvrier ne tue pas le pdg! c'est sur, l église n est plus assez "in" et elle manque de communication. à toi, maxime, de t engager comme pierre de l église. n importe quel laic ou clerc peut pour son entourage changer le visage de l'église. au lieu d'en acuser dieu, acuse toi toi meme et agis pour réparer ces travers!

 Dieu est il présent avec nous?
Posté par math83 le 12/07/2006 09:48

Aller à la messe ne me dérange pas trop mais je n'en voit pas l'intérêt puisque je crois de moins en moins!de plus en plus de doutes s'installent en moi!je me demande si Dieu existe vraiment car je me dis que si un Dieu existait sur cette Terre il n'y aurait pas toutes ces guerres, tous ces peuples rendus a l'esclavage et il n'y auraitpas de famines dans le monde.Il n'y auraitpas de racistes dans le monde car on a trop tendance à oublier que nous sommes tous frère sur cette Terre!J'aimerais trouver des réponses à mes questions c'est pourquoi j'ai choisi ce site!

 pourquoi le monde n'est il pas ideal ?
Posté par gaetan le 12/07/2006 15:58

en voyant toutes ces chose terrible qui arrivent sur terre on en arrive parfois a se demander comment est-ce-qu'un Dieu bon peut il exister ? la misere touche beaucoup plus qu'un tier de la population mondiale, les dirigeant des grandes nations agissent de maniere intersser, et des maladies incurables tue sans distiction.

la question philosophique : "pourquoi le monde n'est il pas ideal?" a tourmenter l'esprit de bien des gens qui on rapporter chacun [ a leur maniere ] une réponse a cette question existenciel : par exemple leibniz disait que comme dieu était parfait il avait la possibiliter de crée nimporte quel monde du momment qu'il soit possible et étant un être parfais lui même il se devait de crée un monde parfais. un monde avec un libre arbitre et donc la possibilité de faire le mal.

voltaire critique cette vision du monde dans son livre "candide" car trop idealiste a son goût cependant l'idée du libre arbitre est une idée interessante. le mal existe sur terre a cause de l'homme qui peut choisir de faire le bien ou le mal.

cependant tout le mal sur terre ne vient pas que de l'humannité des cattastrophe surviennes et des nouvelle maladies apparaissent.

on peut peut être alors imaginer que toutes les difficulté que nous rencontrons dans cette vie sont placé volontairement par dieu sur notre route pour nous metre en quelque sorte a l'épreuve ou nous faire progresser spirituelment.

tu te demande si aller a la messe est vraiment important ? en fait tout dépend de toi!!! Dieu entretien une relation differente avec chaque être vivant. tu peut choisir de prier a l'église ou chez toi l'important c'est de comprendre ce lien qui t'uni avec Dieu.

 dieu?Mettre des embuches?
Posté par math83 le 14/07/2006 15:22

Moi je crois que les embuches chacun les pose à son prochain par jalousie, ambition!et je pense que Dieu devrait plus aider les gens aumoins à se sentir bien dans leur peau etpar exemple éviter que certaines personnes se suicident parce que là sa fait une drôle d'évaluation!alors qu'il a créé la vie!merci pour les réponses je suis content de pouvoir discuter

 Dieu est-il présent avec nous?
Posté par scharron le 22/07/2006 02:44

En réponse a math83 12-07-06 Dieu est présent partout: a la messe lors de la consécration du pain et du vin etc. etc. Dieu ne peut pas agir de façon magique, ce qu'on aimerait bien sûr.Il faut le prier de façon simple et humble et lui dire nos difficultés comme on parlerait a un ami et croire qu'Il exaucera nos humbles prières. En ce qui regarde:Guerres, famines et esclavage. Dieu est un Dieu d'amour: il nous a créé libre d'agir. Il ne peut décider a notre place, parce qu'Il nous aime. Si ça ne va pas bien dans le monde, Dieu n'en est pas responsable. L'Homme et la Femme ont été créés par Amour et libres de toutes leurs décisions sur cette terre. (Serge)

 la présence de dieu
Posté par bayard le 28/08/2006 17:13

quand j'enttend demandé est ce que dieu est présent avec nous, je me demande est ce que cette question à un sens. au faite ce que tu dis c'est dieu, ce que tu entend c'est dieu, celui que tu voie en face c'est dieu, il nous a juste donné un corp pour ce déplacé, des mains pour travaillé et tout ce que ça peut faire,des yeux pour voir tout ce qui se passe, et des oreilles pour entendre ce qu'il dit. après il n'y a rien de mystic c'est l'homme qui complique tout comme par ex : un enfant de 5 ans comprend tout de suite qu'il ne faut pas sauté du 8eme étage sans que tu lui disent, par ce q'avec ses yeux il voie la heuteur et a 5 ans il imagine la suite. un adulte vas se dire je peut essayé de sauté du huitième, et si je vit çe sera un record. au faite l'adulte voie la réalité , mais refuse de croire ce qu'il voie. l'enfant (dieu) voie et comprend tout de suite ce qu'il voie. Ou tu dit à un enfant touche pas c'est chaud, si il continu à se dirigé vers la casserole chaude tu lui gueule après, et il comprend que cette voie commence à s'énervé et la il fait demi tour, l'adulte tu lui dit ne touche pas c'est chaud, il se dit dans la tête moi je suis adulte donc j'irai touché pour voir est ce que c'est réellement chaud,a la fin de l'histoire, tu a la réponse que tu veut, mais tu t'es déja brulé. faut pas gueulé par ce qu'il te sortira qui es tu pour me gueulé après, au faite c'est juste l'apparence de bertrand ou (x) qui sort la voie de dieu. c'était une longue histoire pour dire un truc tout simple, malheureusement avec les adultes il faut tout compliqué pour eux pour qu'il puisse comprendre. il ne comprenne pas que pour s'endormir il faut fermé les yeux, mais il savent tous manipulé un satéllite dans l'espace. aurevoir !!!

 L'Église
Posté par scharron le 22/07/2006 02:04

Je crois en l'église que nous sommes avec tout ce qu'elle comporte: ses défauts et ses qualités. L'Église est ma force, je puise en elle par son Dieu créateur et sauveur. L'Esprit me guide a travers elle et nous guide qui que nous soyons dans ce monde. Ma foi; elle se nourrit a même le groupe de priÈre dont je fais parti. (Serge)

 la foi que j'aimerais avoir
Posté par platon le 31/07/2006 17:02

je suis une convertie, mais à l'evangile non à l'eglise, je me sens plus proche des protestants, pourquoi l'eglise croit elle tout savoir sur dieu ? Pourquoi ses commandements, pourquoi juge-t-elle par ex; les divorcés, à qui elle interdit le remariage, seul dieu nous connait... au début j'ai fréquenté quelque temps, mais que d'hypocrisie, et de sentiments de superiorité dans la paroisse, maintenant je lis des penseurs chretiens ou non, des théologiens,également juifs, et je me sens mieux tout en continuant ma recherche dans un club de philo dont les membres sont bien plus sympas

 est-ce la bonne question?
Posté par Humanite le 25/07/2006 17:31

Est-il judicieux de poser la question de cette façon? N'est-ce pas comme demander à quoi sert untel? ou se demander à quoi sert la famille? Moi, je poserais la question autrement. Je demanderais ce que c'est. Et alors, sous ceta angle, il devient facile de comprendre qu'elle ne peut qu'exister, puisqu'étant la grande famille des croyants.

Que Dieu vous garde.

 clopin clopant
Posté par philpadre le 07/08/2006 10:06

C'est toujours quelque chose de fort et déstabilisant de lire ce que des jeunes ressentent de l'Eglise. Je suis sur ce réso comme l'armagnac de nos pays du sud , c'est à dire "hors d'âge", 42a,et suis prêtre. Pour moi l'Eglise, je la vois bien lorsque les gens s'avanvent pour la communion... rien de bien glorieux, ni d'extraordinaire... que des gens qui vont clopin-clopant dans la vie .. mais s'avancent tous vers le même trésor... c'est trés beau de distribuer ainsi le corps et le sang du Christ... comme dans la parabole, il y a de tout au repas du Maître! Et je crois que loin de l'embéter ou de l'impatienter, c'est cela qu'il recherche. aprés ça, il est vrai qu'il y a tout le côté pesant de la chose... faut sûrement arriver ensemble à découvrir le sens réel de ce à quoi l'Eglise sert!!! je sais bien que c'est pas top de dire que l'Eglise "sert" à quelque chose! cela peut énerver même certains. Mais à tous ceux toutes celles qui désespèrent d'elle, c'est important de répondre à cette question... l'Eglise n'est pas là pour elle, mais pour le trésor qu'elle ne cesse pas de donner depuis 2000ans! ça vaut le coup de s'approcher d'elle, histoire de voir comment une si vieux "truc" peut être capable de garder intact un si beau truc! lol ma conclusion serait pas du genre "engagez vous ! rengagez-vous!" mais plutôt si vous entrez dans l'Eglise le faites pas pour les beaux yeux des gens qui y sont... mais pour le Christ. Y'a que lui qui peut vous donner la force de vivre et grandir avec les frères et soeurs que vous y trouverez! allez! j'arrête là . merci à ceux qui travaillent à garder ce site accueillant, ouvert et dynamique. God bless

 pierre après pierre
Posté par Gwendy le 11/03/2007 15:10

je trouve la façon de résonner de Tanguy assez géniale. Nous ne sommes que des hommes et atteint de pêcher. Même Dieu ne peut nous obliger à croire en lui. On ne peut pas en vouloir à l'Eglise d'être, et ton opposition à elle, Maxime, n'a pas à te détourner du christianisme. La foi est en Dieu et passe par l'homme, pas le contraire.

 l'Eglise nous donne les moyens d'etre des saints!
Posté par InCordeRegis le 24/07/2007 18:19

Qu’est-ce que l’Eglise exactement ? Il faut bien qu’on sache de quoi on parle !

Le neuvième article du Credo nous enseigne que Jésus Christ a fondé sur la terre une société visible qui s’appelle l’Eglise Catholique et que tous ceux qui en font partie sont en communion entre eux. (Catéchisme de St Pie X) L’Eglise Catholique c’est l’ensemble de tous les baptisés qui, vivant sur terre, professent la même foi et la même loi de Jésus Christ, participent aux mêmes sacrements et obéissent aux pasteurs légitimes, et principalement au Pape.

Le mot « Eglise » (du Grec «Ekklèsia ») désigne le peuple que Dieu convoque et rassemble de tous les confins de la terre, pour constituer l’assemblée de ceux qui, par la foi et par le baptême, deviennent fils de Dieu, membres du Christ et temple de l’Esprit Saint. (Compendium)

  1. Le Christ est Dieu Commençons par le commencement… Dieu Créateur a créé le monde et a donné la vie sur la terre : les hommes sont appelés à remplir la terre et à la soumettre. La création comporte tout ce dont l’homme a besoin pour vivre et se multiplier. Nous savons que l’homme a été créé par Dieu pour l’adorer, l’honorer, le louer et le servir. Et toutes les choses qu’il y a sur la terre ont été créées pour l’homme pour lui permettre de réaliser cette finalité. Nous savons aussi que dès le début l’homme a prétendu se passer de la loi de Dieu et pour cela, il est soumis à la souffrance et à la mort, et à la loi de concupiscence. Comme le dit Saint Paul : « je ne fais pas le bien que je veux et je fais le mal que je ne veux pas. » Mais l’homme n’a pas été abandonné par Dieu. Dieu lui a promis un sauveur. Ce sauveur a été annoncé par les prophètes et finalement Il est venu. Ce sauveur c’est Jésus-Christ qui est vrai homme et vrai Dieu. Comment pouvons-nous affirmer sa divinité ? Tout d’abord parce qu’il l’a dit « qui me voit, voit le Père », d’ailleurs c’est bien à cause de cela qu’il a été crucifié : il a dit qu’il était Dieu ! Ensuite, ce qu’il a dit, il l’a prouvé par ses miracles, montrant qu’il avait un empire souverain : -sur les éléments (la tempête apaisée) -sur les animaux (les pêches miraculeuses) -sur la vie (résurrection de morts dont celle de Lazare dont le corps était déjà en putréfaction). Mais il l’a aussi prouvé sa divinité par la vérification des prophéties le concernant. Celui que ses contemporains prenaient initialement pour un homme comme les autres s’est progressivement révélé un thaumaturge (qui fait des miracles) et un docteur en morale. Il a guéri les malades, délivré les possédés du démon, commandé aux éléments, ressuscité des morts.

Plus fort encore, il a annoncé sa mort et sa résurrection et ce qui prouve sa crédibilité c’est que cela s’est produit comme il l’avait annoncé. Il s’est ressuscité lui-même, exactement comme il l’avait dit à ses apôtres : Prenant les Douze avec lui, Jésus leur dit : "Voici que nous montons à Jérusalem et que va s'accomplir tout ce que les prophètes ont écrit au sujet du Fils de l'homme. Car il sera livré aux païens, soumis aux moqueries, aux outrages, aux crachats; après l'avoir flagellé, ils le tueront et, le troisième jour, il ressuscitera." (Luc 18 ; 31-33)

Resurexit sicut dixit! N’est-ce pas la plus grande preuve qu’Il est Dieu ? St Paul dit « Si le Christ n’est pas ressuscité quelle est notre foi ? ».  Ainsi, le Christ est Dieu.

Le Christ, qui est Dieu, a dit « Je suis la voie, la vérité et la vie » ainsi il est le chemin, c’est par Lui qu’on est sauvé. Saint Paul dit « il n’y a pas d’autre nom donné aux hommes pour leur salut » ce nom c’est Jésus, c’est le Christ (Acte des Apôtres, 4… voir Epître de la messe du Saint Nom de Jésus, missel St Pie V). La rédemption, c’est le Christ qui nous sauve du péché originel par lequel l’homme a perdu l’état de grâce : il faut que le Christ vienne nous rendre l’union avec Dieu. C’est là que l’on touche au mystère de la rédemption et de la croix. Nous sommes sauvés par le sacrifice de la croix, qui a eu lieu à un moment précis, à un point fixe de l’histoire, mais qui s’applique à tous les hommes parce que Jésus Christ est Dieu, et sa grâce se répand pour tous les hommes de tous les temps. Il aurait pu s’arrêter là, à partir du moment où tous les hommes sont sauvés, sa mission est terminée, point barre… Mais en raison de la faiblesse des hommes, il a voulu instituer une Eglise, pour répandre la bonne nouvelle : sa doctrine, et les fruits de la rédemption ; les moyens pour chaque homme d’y parvenir. Une Eglise pour « répandre et communiquer » Jésus Christ à travers l’histoire (« L’Eglise c’est Jésus Christ répandu et communiqué » Bossuet). Jésus a envoyé ses disciples au devant pour prêcher et évangéliser.

Vous êtes le sel de la terre. Si le sel perd sa saveur, comment redeviendra-t-il du sel ? Il ne vaut plus rien; on le jette dehors et il est foulé aux pieds par les hommes. Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une hauteur ne peut être cachée. Quand on allume une lampe, ce n'est pas pour la mettre sous le boisseau, mais sur son support et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. De même, que votre lumière brille aux yeux des hommes, pour qu'en voyant vos bonnes actions ils rendent gloire à votre Père qui est aux cieux. (Mt 5 ; 13-16)

C’est déjà son Eglise : elle commence à se répandre par les disciples qui transmettent les enseignements du Christ. « Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. […] Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom; mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé. » (Mt 10, 16 + 22) C’est pour nous sauver que Jésus Christ a institué l’Eglise.

  1. Tu es Petrus et super hanc petram aedificabo Ecclesiam meam

Jésus a bâti une Eglise, et il a mis à sa tête un vicaire qui est St Pierre : « Tu es Pierre et sur cette Pierre je bâtirai mon Église, et les puissances de l’Enfer ne prévaudront point contre elle. » et il ajoute « J’ai prié pour que ta foi ne défaille pas » (Luc 22 :32)  Le Christ étant Dieu, comment pourrait-on douter de l’efficacité de sa prière ? Ainsi la foi de Pierre, et de ses successeurs ne défaillira jamais !

L’Eucharistie

« Détruisez ce temple et, en trois jours, je le relèverai. » (Jean 2 : 19) On peut mettre en relation ce passage avec un autre «Qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui » (Jean 6 : 54). Ces deux phrases du Christ sont des preuves de la présence réelle. Il faut vraiment manger sa nourriture, car c’est par son corps que l’on est sauvé : son corps est réellement présent dans l’Eucharistie, qui se perpétue dans le temps, car il a dit « Faites cela en mémoire de moi »… Ainsi le sacrifice de son corps, crucifié à un moment précis de l’histoire se perpétue par son Eglise en tous temps et pour tous les hommes.

La Très Sainte Vierge Marie

Plaçons-nous à présent au pied de la croix, imaginez la Ste Vierge qui souffre de voir son fils souffrir, de voir son précieux sang couler… Lorsque tout est accomplis, la mère du Christ ne peut-elle pas elle aussi mourir avec Lui ? Mais ce n’était pas dans le plan de Dieu :

Voyant ainsi sa mère et près d'elle le disciple qu'il aimait, Jésus dit à sa mère : "Femme, voici ton fils." Il dit ensuite au disciple : "Voici ta mère." Et depuis cette heure-là, le disciple la prit chez lui. (Jean 19 : 27)

Marie était prête à mourir là sur place, mais Jésus lui dit de rester pour soutenir l’Eglise. En effet, Jean représente l’Eglise en tant qu’apôtre, (évêque) et c’est donc l’Eglise que Jésus confie à Marie ! Ainsi la Très Sainte Vierge Marie est la mère de l’Eglise.

On reconnaît l’Eglise aux trois blancheurs, les trois piliers de l’Eglise (que St Jean Bosco à vu en songe) qui sont le Pape, l’Eucharistie et la Sainte Vierge. Tous les trois ont étés institués par Jésus Christ lui-même. Donc le Christ est Dieu, il a sauvé le monde du péché et il a institué l’Eglise avec les trois blancheurs, et cette Eglise à pour mission de continuer la rédemption. L’Eglise est nécessaire au salut.

  1. L’Eglise, une société visible et invisible

Les membres de l’Eglise se trouvent en partie au ciel, et ils forment l’Eglise triomphante, en partie au purgatoire et ils forment l’Eglise souffrante, et en partie sur la terre et ils forment l’Eglise militante. Ces diverses parties de l’Eglise constituent une seule Eglise et un seul corps parce qu’elles ont le même chef qui est Jésus Christ, le même esprit qui les anime et les unit et la même fin qui est la béatitude éternelle dont les uns jouissent déjà et que les autres attendent. Il est important de comprendre que l’Eglise a une âme (invisible) et un corps (visible). Certains membres font partie du corps de l’Eglise et d’autres font partie de l’âme de l’Eglise.

L’Eglise militante

L’Eglise militante est donc l’Eglise visible sur la terre. Elle est organisée de manière hiérarchique avec le Pape à sa tête, les évêques, les prêtres et les fidèles. Le souverain pontife est au siège de Pierre, et c’est parce qu’il est évêque de Rome qu’il est Pape. Le Pape et les évêques administrent tous les sacrements, et les prêtres administrent certains sacrements (tous sauf le sacrement de l’ordre et de la confirmation). L’Eglise militante a la charge d’évangéliser le monde, tout chrétien doit s’unir au Pape et aux évêques pour annoncer la bonne nouvelle du salut éternel. C’est ce en quoi l’Eglise est apostolique, car prêcher la doctrine du Christ, c’est la mission qu’il a donnée aux apôtres.

Unam, sanctam catholicam et apostolicam Ecclesiam

L’Eglise est une, sainte, catholique, romaine et apostolique. L’Eglise est universelle : elle s’adresse à tout le monde, c’est ce que signifie « catholique ». L’Eglise est « une » parce que le Christ, qui l’a fondée, est unique et parce que l’Eglise est véritablement le corps du Christ, qui est unique. « L’Eglise et Jésus Christ c’est tout un » (Ste Jeanne d’Arc). « L’Eglise c’est Jésus Christ répandu et communiqué » (Bossuet). L’Eglise a aussi une unité de direction : elle est dirigée par le Pape ; une unité de doctrine ; une unité de pratique des sacrements (les 7 sacrements ont toujours été ceux que l’on a aujourd’hui, et ils seront toujours là)

L’Eglise est sainte. Elle est sainte car son fondateur est saint, sa doctrine est sainte. Dans le sillage du Catholicisme - qui veut chercher d’abord le royaume de Dieu et sa justice - on a vu la civilisation progresser. Bien que composée de pécheurs, l’Église a pu désigner ses héros les saints issus de tout lieux et milieux, de tout âge, de toutes conditions, riches, pauvres, simples : -De saints Rois ou Reines : St Louis de France, Etienne de Hongrie, Eric de Suède… -De saints sans formation : St Paul le simple, Ste Bernadette Soubirous -Des saints intellectuels : Saint Thomas d’Aquin -Des saints pauvres : St François d’Assise, St Benoît Labre le saint SDF -Des esclaves et leurs maîtresses : Stes Félicité et Perpétue (cf. canon de la messe de Pie V) -Des enfants : Ste Maria Goretti, St Dominique Savio, Ste Anne de Guinée… -Des jeunes : Ste Jeanne d’Arc (morte à 19 ans), Ste Thérèse de Lisieux… -Des religieux : Ste Thérèse d’Avila -Des époux : les parents de St Basile et St Grégoire, etc.

Saint Benoît voulait juste se sauver par une vie d’ermite. Mais des hommes sont venus le relancer jusque dans sa cachette et se sont mis à son école ce qui l’a conduit à fonder l’ordre bénédictin qui, par son extension et son rayonnement a réalisé l’Europe Chrétienne. Quand on compare les chrétiens aux autres des gens disent : « Ils ne sont pas meilleurs que les autres » cela vient d’une comparaison faussée et d’une incompréhension de la situation des hommes sur la terre.

De plus l’Église n’est pas l’assemblée des parfaits, et chaque messe commence par la confession – la proclamation – que nous avons péché par pensée, par parole, par action et par omission. Ceux qui refusent le christianisme ont coutume de diviser le monde en bons (leurs amis ou ceux qui leur ressemblent) et en mauvais (tous les autres). Pour eux la frontière entre le bien et le mal passe entre les hommes. Pour les chrétiens la frontière entre le bien et le mal traverse chaque personne. Le christ ne peut sauver que ceux qui se savent perdus. Les autres pensent être sauvés et n’avoir pas besoin de Notre Seigneur : comme il respecte notre liberté il nous laisse à nous-mêmes… L’Eglise a sanctifié des hommes à tous les temps, et aujourd’hui encore ! Pour n’en citer que quelques uns : Mère Térésa, Claire de Castelbajac, St Maximilien Kolbe, St Padre Pio. Et malgré la sainteté de l’Eglise, il y a des catholiques qui commettent des péchés…Finalement, cela veut dire que nous aussi, pécheurs, nous avons bien toute notre place, au sein de l’Eglise. L’Eglise est là pour nous sanctifier : pour nous rendre saints.

Aucune autre religion, aucune autre société, n’a pu fournir autant de saints personnages en tant d’âges, de lieux, de milieux et de conditions…

L’Eglise souffrante L’Eglise souffrante ce sont les âmes du purgatoire qui attendent la pleine vision de la béatitude. Nous passerons tous par le purgatoire, aussi, c’est très important de prier pour ces âmes, d’offrir des messes pour elles, et de faire quelques petits sacrifices (jeûner…) afin d’hâter leur entrée dans la béatitude du ciel.

L’Eglise triomphante Les saints qui sont au ciel constituent l’Eglise triomphante, ils nous aident, ils sont à côté de nous, ce sont nos grands frères dans la foi. Peut-être aujourd’hui, dans certains pays l’Eglise visible est en perte de vitesse, mais il ne faut jamais oublier que l’Eglise c’est aussi l’Eglise triomphante, et ils sont là, l’immense cortège de tous les saints, ils militent avec nous, prient pour nous, et intercèdent pour nous. Ste Thérèse de l’Enfant Jésus a promis de « passer son Ciel à faire du bien sur la terre »! Les saints nous attendent et nous préparent notre place auprès de Dieu.

Ccl : En somme l’Église a pour mission d’actualiser le message du Christ de le transmettre sans déformation c’est pour cela qu’elle est normalement la seule interprète de la signification de l’Évangile. C’est en effet l’Église qui a désigné ses livres saints en disant : « c’est là le message que j’ai reçu. » Si des passages ne sont pas clairs elle a seule autorité pour expliciter ce qu’elle a voulu dire. L’Église nous donne avec cet enseignement les moyens de nous perfectionner dans le comportement demandé : ce sont les sacrements. L’Eglise nous donne les moyens d’êtres des saints !

 a suivre
Posté par luciola le 12/03/2010 04:42

bonjour

C est un vaste sujet que de savoir ce qu est l eglise ,ce qu elle represente, ce qu on en attend, toujours est il que l eglise represente l ensemble des chretiens, comme il a été dit, c est le corps du christ, l assemblée des chretiens, c est l eglise.

Le Christ a institué des "moments",des rites , des sacrements, qui ponctuent la vie d un chrétien, la messe en fait partie.

Si l on voit la messe comme une obligation, un mauvais moment a passer etc..., ce n est pas tant l eglise et ses rituels qu il faudrait interrogés, mais plutot notre foi.

Car si l on ne ressent pas la necessité ,en etant chretien, d assisté a la messe, pourquoi est on chretiens?

La messe est un moment de retour a Dieu, de co- mmunion où l on vit quelque chose que le Christ Lui meme a mis en place, et qu il nous a demander de faire vivre en memoire de Lui....

Ce n est qu une heure au minimum une fois la semaine, si l on veut, mais que cette fois là soit, entiere et sincere.

Si les eglises sont ce qu elles sont aujourdhui c est que nous les avons faites ainsi. c est notre abandon de ce lieu , notre eloigement ,qui laissé la vie s enfuir de nos chapelles, basilics et cathedrales.

Bien sur,des ameliorations peuvent toujours etre apportées au lieu en lui meme,mais se rappelé que l on vient là non pour bavarder, non pour critiquer ( comme ca arrive souvent) ni pour y faire des concerts, mais pour ce recueillir , et prier...

C est bien notre foi qui est faible , " si vous aviez une foi de la taille d un grain de riz, vous diriez a cette arbre va te planter dans la mer et il le ferai" ,et donc l eglise,en depit de toutes les remontrances dont elle est l objet, ce corps du Christ est composer d hommes et de femmes dont l ardeur, la flamme sont si pale, si affadit qu elles ne transmettent plus de vie; l Amour pour lequel le christ est mort sur la croix nous l avons laissé mourrir,comme l on fait les juifs et les romains d alors .

C est bien a nous memes qu il faut s en prendre, c est a nous aussi de nous saisir de cette croix où l amour est mort et de lui redonner sa vie, car en faisant cela, c est aussi a nous memes que nous rendrons vie.

Il faut aux chretiens qu ils se retrouvent, qu ils retrouvent leur courage , qu ils affirment leur foi en Dieu chretien un et trine et ce, sans cette sorte de honte qui s y attache comme si on etait coupable de croire, aujourdhui au 21 eme s qu il existe autre chose ,qu il existe un Dieu qui s est fait homme, et qu encore aujoudhui, la science , la raison, ne sont pas pour nous ,croyants, les seules maitres a penser et a vivre qui existent .

Un jour viendra ou il faudra faire un choix. Un choix radicale et fier, , un choix dont toute notre vie pourra dependre, le choix de se dire enfants de Dieu ou enfants de la terre.

C est bien a nous memes qu il faut s en prendre, c est a nous aussi de nous saisir de cette croix où l amour est mort et de lui redonner sa vie, car en faisant cela c est aussi a nous memes que nous rendrons vie.

Nous autres occidentaux, et meme bien souvent des chretiens cherchons dans un fol attrait pour l orient une spiritualité qui nous tend les bras ,et que nous avons sous les yeux, nous renions nous memes notre heritage pour aller chercher ailleurs ce qui est deja là et nous attend.

Le chemin vers Dieu est une ascese, c est une meditation, c est du controle de soi, de la perseverance ,alors prenons ausii ce chemin, avancons sur cette route,nous trouverons ce que nous cherchons, mais pas en lui tournant le dos.

Notre monde se delite,nos valeurs sont devenues quasi inexistantes ,notre amour est froid, et nos coeur plein de melancolie et de regrets, il ne faut pas s etonné alors de voir ce monde s ecrouler sur lui meme.

 chercher
Posté par aubril le 11/07/2006 19:49

salut, moi c elise, depuis quelque temps je me pose des questions sur existance de Dieu, debut juillet je suis parti avec mon equipe aumonerie, j'ai cherche a rencontre Dieu mais je me demande a quoi ca me servirai vraiment, et comment le rencontrer j'ai du mal a vivre des temps de reflexion : reflechir c pas mon truc . aidez moi svp je vous attend bizou elise lisetteaubril@hotmail.fr

Votre point de vue

Vous pouvez donner votre avis en remplissant le formulaire ci-dessous. Pour voir quelle apparence aura votre message avant de le valider, cliquez sur "Affichez un aperçu".

Vous n'avez pas ouvert de session. Vous devez saisir votre nom d'utilisateur et votre mot de passe ci-dessous. Si vous ne le faites pas, votre commentaire ne sera pas déposé.



(Required)
(Required)
 
Qui sommes-nous ? | Contacts | Mentions légales | | | >> Log in